La Chiropratique

Qu’est ce que la Chiropraxie ?

La chiropraxie est la 1ere profession de santé manuelle au monde. Elle est reconnue et recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Fondée en 1895 par Daniel David Palmer aux Etats-Unis, elle a été légalisée en France en 2002 et est réglementée depuis janvier 2011.

Au quotidien, chaque organisme est soumis à des stress qui peuvent avoir différentes origines (chimiques, physiques et/ou émotionnelles) et ainsi influencer l’équilibre du corps. Et comme l’affirme l’OMS, la santé ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

L’apparition d’une douleur informe le corps d’un certain trouble, c’est une sorte de signal d’alarme, mais qui ne se déclenche pas dès le début de la perturbation. Le corps a des systèmes de compensations qui peuvent entraîner quelques gênes inconstantes, jusqu’au moment où l’on atteint une limite, et c’est à ce moment-là que la douleur intervient.

Un suivi régulier chiropratique permet d’anticiper ces douleurs et ainsi diminuer voire supprimer le recours à la médication.

Pour qui ? Pour quoi ?

POUR TOUS !

Les femmes enceintes :

Femme enceinte ChiropratiqueLors de la grossesse, la femme sécrète une hormone supplémentaire qui a une action sur les ligaments et leur permet une plus grande laxité pour ainsi permettre au bassin de s’ouvrir pour que bébé naisse. Des symptômes peuvent alors apparaitre pendant la grossesse :

Le syndrome du canal carpien, une lombosciatique, une douleur dans le dos et/ou dans la fesse…

D’autre part, des tensions asymétriques sur le bassin et donc sur les ligaments maintenant l’utérus entrainent des contraintes pouvant empêcher le bon positionnement du bébé avant l’accouchement. Le rôle du chiropracteur est d’accompagner la future maman tout au long de sa grossesse afin d’éviter ces déséquilibres. Cette technique est externe et indolore pour la future maman.

C’est pour ces raisons qu’un suivi régulier est conseillé pour préparer au mieux le corps de la future mère à l’accouchement.


Chiropratique pour bébéLes nourrissons :

Dans le ventre de la future maman, le bébé subit déjà des contraintes et la naissance peut être traumatisante pour lui, sans compter les appareillages qui peuvent être utilisés pour faciliter l’accouchement (forceps, ventouses…).

N’hésitez pas à consultez si votre bébé présente des déformations au niveau de son crâne, des troubles digestifs (régurgitations, coliques, constipations…), de l’agitation, des troubles du sommeil ou des troubles de la tétée…

Les enfants :

Chiropratique enfant

Les chutes, même si elles sont bénignes et sans conséquences visibles peuvent, par accumulation, créer de petits déséquilibres qui dureront tout au long de sa vie, et qui pourront même parfois gêner son développement.

Chez les adolescents, ce sont les mauvaises postures qui sont à pointer du doigt, que ce soit à l’école ou à la maison. Un cartable trop lourd ou le port d’un appareil dentaire peuvent aussi générer des tensions.

N’hésitez pas à consulter si vous observez des troubles dans la démarche de votre enfant (s’il boite par exemple), s’il se plaint de douleurs articulaires ou encore s’il a des difficultés de concentration.

Le chiropracteur utilise différentes techniques douces en fonction de l’âge de l’enfant.

Les sportifs :

Chiropracteur pour sportif

La chiropratique peut aider à améliorer la coordination et l’endurance du sportif, tout en permettant une meilleure préparation à l’effort et une meilleure récupération ensuite.

L’intensité et la fréquence auxquelles certains sports sont exercés ainsi que le caractère asymétrique (le tennis par exemple) peuvent créer des déséquilibres :

Épicondylite (Tennis elbow), tendinite du tendon d’Achille, tendinite de la coiffe des rotateurs,…

La chiroprxiee est donc indiquée quel que soit le niveau du sportif.

Les actifs :

Le port de charges, les mauvaises postures adoptées (que ce soit devant un ordinateur, dans la voiture, la position de sommeil…), une station statique prolongée, les mouvements répétés ou le stress dû au travail sont des facteurs qui, accumulés, favorisent les douleurs musculaires, au niveau du rachis…

Le chiropracteur recherche alors l’origine des douleurs et peut aider à trouver de meilleures postures au quotidien.

Les séniors :

Chiropratique seniors

La chiropraxie permet de garder une certaine souplesse articulaire. L’arthrose déjà présente ne peut être supprimée mais ses compensations peuvent être soulagées.  Ainsi, de meilleures amplitudes articulaires peuvent être retrouvées ainsi qu’une meilleure posture.







Toutes les pathologies pouvant être prises en charge par le chiropracteur ne sont pas citées sur cette page. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à appeler votre chiropracteur.

Comments are closed.